réseaux sociaux
Retrouvez-nous sur





                

A quoi sert un enregistreur de température ?

le 10 janvier 2018
Conseils
A quoi sert un enregistreur de température ? - Enregistreur de température sans fil Cobalt 2 - OCEASOFT

Avec la globalisation de nos marchés économiques et des règlementations sur la conservation des produits sensibles, la surveillance de température est devenue un composant essentiel pour les secteurs de la logistique et du transport, ainsi que pour de nombreuses autres industries qui dépendent de températures et d'enregistrements les plus précis possibles. C'est la raison pour laquelle, partout dans le monde, de plus en plus d'entreprises se dotent d'enregistreurs de température

 

A quoi sert un enregistreur de température ?

Les enregistreurs de données (ou data loggers) enregistrent et surveillent divers paramètres environnementaux, comme l'humidité relative, le taux de CO2 ou la température. Ils remplacent avantageusement les relevés manuels et facilitent également le transfert de données vers les ordinateurs, tablettes ou smartphones - et donc l'analyse de ces données. 

 

Comment fonctionne un enregistreur de température ?

Un des usages les plus courants des data loggers est la surveillance de la température. Tous les enregistreurs de température fonctionnent selon un même principe : la collecte des données durant une période déterminée. Cependant, certains facteurs varient selon les modèles d'enregistreurs de température.

Par exemple :

  • La précision des mesures
  • La résolution
  • L'affichage
  • Le logiciel
  • L'accès aux données

 

Ce dernier point, l'accès aux données, est essentiel puisqu'il implique la visibilité des mesures de température de votre équipement, de votre pièce ou de votre conteneur. Le téléchargement des données peut se faire, notamment, en utilisant les technologies suivantes :

  • USB : Ces enregistreurs de température sont peu pratiques puisqu'ils vous obligent à brancher le data logger à votre ordinateur puis à en extraire les données en suivant plusieurs manipulations chronophages.
  • Bluetooth : Avec un enregistreur de température Bluetooth, vous vous épargnez les manoeuvres de connection et de déconnection. Les informations contenues dans votre enregistreur sont lues à distance - même à travers les emballages - et accessibles directement via une application mobile.

 

Une fois les données de vos enregistreurs de température téléchargées, vous pouvez lire et analyser les données, puis procéder aux éventuels ajustements des protocoles de gestion de la température de vos équipements. 

 

Quels types d'enregistreurs de température sont le plus souvent utilisés ?

Les enregistreurs de température sont souvent séparés en deux grandes catégories, selon leur usage :

  • Statiques : Enregistreurs utilisés pour la surveillance des zones statiques. Laboratoires, équipements frigorifiques fixes, zones de stockages, etc.
  • Mobiles : Enregistreurs destinés à la surveillance des produits en mouvement. On pense au transport routier, bien entendu, mais aussi au transport maritime ou aérien.

 

Une fois déterminé le besoin en enregistreurs de température statiques ou mobiles, il s'agira ensuite de sélectionner la technologie :

  • Enregistreurs filaires : Avant lémergence des technologies sans-fil, seules existaient sur le marché les enregistreurs filaires. Ils ont tendance à disparaître vu leur technologie obsolète et leur installation complexe et très chronophage.
  • Enregistreurs USB : Quoique plus pratiques que les enregistreurs filaires, les enregistreurs USB impliquent encore un nombre conséquent de manipulations et donc un temps de gestion élevé. Chaque lecture de leur état et des données relevées implique également une ouverture du conteneur qu'ils surveillent et donc un accroissement des risques d'excursion de température.
  • Enregistreurs sans-fil : Les enregistreurs de température sans-fil permettent de s'affranchir des inconvénients des procédés filaires et USB. Certains, comme le Cobalt L3, utilisent l'Internet des Objets (Sigfox, LoRaWAN) pour permettre un transfert des données même à longue distance. D'autres utilisent des signaux de radiofréquence plus classiques ou le le protocole de communication Bluetooth. 

 

Dans quel secteur utilise-t-on des enregistreurs de données ?

Des dizaines d'industries utilisent des data loggers pour avoir une visibilité sur les niveaux de température, d'humidité ou d'autres paramètres physiques. On peut citer, notamment :

  • L'industrie pharmaceutique
  • Le secteur des soins de santé
  • L'industrie agro-alimentaire
  • Le transport et la logistique

 

Pour nombre de ces secteurs, les enregistreurs de température assurent que leurs produits restent conformes et propres à la consommation et ce, tout le long de la chaîne du froid. Sans eux, les sociétés actives dans ces secteurs risquent de lourdes pertes financières ainsi que des répercussions pour non-respect des règlementationss.

 

Chez OCEASOFT, nous développons des enregistreurs de température innovants, en mettant en oeuvre notre expertise des technologies de communication sans-fil et de l'Internet des objets, pour vous fournir des mesures aussi précises que fiables. Nos produits sont aussi développés pour respecter les normes les plus strictes telles que la 21 CFR Part 11 ou la EN 12830.

 

Pour en savoir plus sur nos solutions de surveillance de température, contactez-nous dès aujourd'hui !

Partager :
Nous contacter
Où acheter

Nous trouver

Nos actualités

Notre blog

Les autres blogs même catégorie

Gestion de la chaîne du froid alimentaire - Enregistreur de température | OCEASOFT
Agroalimentaire

Flux internationaux en expansion, évolution des comportements d’achats et de consommation, renforcement des règlementations nationales et internationales : le secteur de l’industrie alimentaire est en pleine mutation. Pour de nombreuses entreprises, ces changements impliquent des défis nouveaux et complexes, notamment dans la gestion de la chaîne du froid.

 

Voici les cinq challenges majeurs auxquels fait face le marché de la chaîne du froid alimentaire :

 

1. Choisir un transporteur

L'un des enjeux les plus importants de la gestion de la chaîne du froid dans le secteur alimentaire est la sélection des transporteurs. Si la tentation est grande de réaliser des économies sur ce poste, les entreprises réalisent très vite que le choix d’un transport low cost peut se révéler paradoxalement très coûteux. En cause : des frais indirects liés, par exemple, à une mauvaise gestion des produits transportés, entraînant leur perte de qualité - voire leur détérioration complète, d’où des pertes de revenus conséquentes. Sans compter les éventuelles amendes ou pénalités financières.

Lors du choix d’un opérateur de transport, mieux vaut donc ne rien laisser au hasard. Voici quelques critères de choix essentiels qui doivent guider cette démarche :

  • Respect des délais de livraison
  • Fiabilité des équipements de transport
  • Conformité des protocoles et des process
  • Formation et information des conducteurs et des répartiteurs

Il est également recommandé d’évaluer votre prestataire de manière continue. Au fil du temps, un certain confort, pour ne pas parler de laxisme, peut s’installer, résultant bien souvent en une diminution du niveau de service. Une perte de qualité qui met en péril vos produits et la sécurité de vos consommateurs.

Si vous n’êtes pas familier avec les problématiques liées à la logistique (choix de prestataire, évaluation continue, etc), vous pouvez confier cette gestion à une entreprise 3PL (third-party logistics). Ces entittés spécialisées compareront pour vous les transporteurs dans votre région, tant en termes de services, de conformité, de qualité et, bien entendu, de prix.

 

2. Gérer les informations liées à la chaîne du froid

Chaine du froid alimentaire: les 5 plus grands challenges | OCEASOFTLa lecture et l’interprétation des données sont des éléments essentiels de la gestion de la chaîne du froid alimentaire. 75% du gaspillage alimentaire survient pendant la production et la distribution, ce qui témoigne d’un déficit important de communication et de supervision par les parties concernées. C'est pourquoi les organismes officiels, tels que l’EFSA (European Food Security Agency) et la FDA (US Food and Drug Agency), encadrent la collecte et l'analyse approfondies des données électroniques. La norme la plus connue en la matière est décrite dans la partie 11 du titre 21 du Code of Federal Regulations (CFR) - mieux connu sous le nom de 21 CFR Part 11.

De manière générale, il est recommandé à tout fournisseur dans l'industrie alimentaire d’inspecter régulièrement les installations de ses distributeurs et grossistes pour s'assurer qu'ils puissent produire les informations nécessaires à un suivi complet de la chaîne du froid.

Voici quelques facteurs à examiner lors d’une telle inspection :

  • Assainissement
  • Antiparasitaire
  • Procédures d'utilisation normalisées (SOP)
  • Température
  • Sécurité

Alors que certaines caractéristiques, telles que les historiques de température et les SOP, sont généralement disponibles via des enregistrements numériques, d'autres ne sont accessibles et vérifiables qu'en visitant l'établissement. Des sociétés tierces peuvent effectuer ces vérifications en votre nom et relever les éventuelles preuves d'une mauvaise gestion de l'information, comme l'absence d’audit trail (liste des événements) ou la modification des enregistrements.

 

3. Mise en conformité

La conformité aux normes et règlementations en vigueur est un défi permanent pour les acteurs de la chaîne du froid alimentaire. Chaque année, les agences nationales et supranationales définissent des nouvelles normes que les entreprises doivent respecter si elles veulent continuer à distribuer leurs produits et éviter des amendes substantielles.

On pense notamment à la fameuse FSMA (Food Safety Modernization Act), qui place la responsabilité de la conformité au niveau du fournisseur – et non au niveau du transporteur, à moins que le contrat entre les deux parties en dispose autrement. Ainsi, si vous distribuez des produits vers les Etats-Unis et que votre opérateur viole les règles de la FSMA, c’est bien votre entreprise qui sera considérée comme responsable.

Pour faire face aux règlementations les plus strictes en matière de chaîne du froid alimentaire, les entreprises les plus prévoyantes intègrent les normes des agences officielles dans leurs POP (Procédures Opérationnelles Permanentes), ce qui contraint tous les acteurs de leur chaîne d’approvisionnement à les appliquer. Ces entreprises certifient également leurs installations et s’associent avec des transporteurs, des distributeurs et des grossistes accrédités.

Lisez notre dossier pour comprendre comment la FSMA modifie les normes en matière de transport à température dirigée pour toutes les entreprises du secteur agro-alimentaire traitant avec le marché américain.

 

4. La surveillance de la chaîne du froid alimentaire

Autre défi majeur pour la chaîne du froid alimentaire : la surveillance des marchandises. Longtemps, par manque de solutions adéquates, il s’est avéré complexe de suivre en continu l’état d’un produit durant ses phases de transport.

Avec l’évolution des technologies sans fil, et notamment l’émergence de l’Internet des Objets, il est désormais possible de surveiller la température d’une expédition durant toute la chaîne d’approvisionnement. Les enregistreurs de température Bluetooth, par exemple, permettent de fournir des mises à jour en continu aux chauffeurs, via un martphone ou une tablette installée dans le poste de conduite. Une consultation à distance, de n’importe où dans le monde, est même possible grâce à la transmission automatique des données sur le Cloud. Les alertes, elles, sont transmises en temps réel, permettant une réaction immédiate en cas d’excursion de température.  

La technologie simplifie et optimise également la surveillance des installations de stockage de la chaîne du froid. Les nouveaux entrepôts à température contrôlée, par exemple, comportent des unités de réfrigération autonomes qui offrent une efficacité énergétique accrue et des besoins en eau quasi nuls. Le sans-fil, et l’Internet des Objets en particulier, permet également le déploiement de solutions de surveillance de la température aussi performantes qu’économiques.

Visionnez notre webinar pour découvrir comment l'IoT transforme la gestion de la chaîne du froid.

 

 5. Les nouveaux acteurs

L’arrivée du géant de la distribution Amazon dans le secteur alimentaire marque un bouleversement dans la manière dont les consommateurs reçoivent leurs aliments. Et cela représente aussi un nouveau défi dans la gestion de la chaîne du froid alimentaire. Les entreprises se préparent pour répondre à la préférence croissante des acheteurs pour l'achat direct, la collecte sélective, la livraison à domicile, et plus encore.

Ces changements entraînent de nouveaux challenges qui obligent l'industrie à innover davantage dans la chaîne du froid. Parmi les nouveaux défis, citons le fait de s'assurer que les clients récupèrent ou reçoivent leur nourriture dans une fenêtre de temps appropriée pour conserver une fraîcheur maximale, ainsi que l'optimisation des itinéraires, ou encore l'expansion du nombre de points de distribution pour accéder à plus de consommateurs.

Si les réponses à ces mouvements sont en cours d’élaboration, il est d’ores et déjà évident que le marché a besoin d'améliorer ses infrastructures et de rationaliser sa gestion de la chaîne du froid alimentaire pour livrer des aliments sains, frais et conformes aux exigences des agences nationales et internationales.

 

Répondre aux défis de la chaîne du froid alimentaire avec OCEASOFT

Chez OCEASOFT, nous développons des solutions de surveillance de la température depuis plus de 18 ans. Notre société, certifiée ISO, innove sans cesse pour trouver des réponses toujours plus efficaces aux défis de la chaîne du froid alimentaire.

Explorez notre gamme de produits pour en savoir plus sur nos solutions innovantes et conformes.

24 mai 2018
Cartographie thermique véhicule chaine du froid | OCEASOFT
Transport/logistique, Conseils, Analyse

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne suffit pas simplement de placer un enregistreur de température dans votre véhicule pour assurer la traçabilité de la chaîne du froid durant le transport et être conforme aux différentes règlementations.

En fonction de la position de cet enregistreur de température, les résultats peuvent être tout à fait différents : nous pouvons en effet observer des variations de température entre +2°C et +5°C entre l’avant et l’arrière et/ou le haut et le bas du véhicule – tout comme dans votre réfrigérateur - !!! Le véhicule n'est donc pas HOMOGÈNE.

 

Cartographie thermique ou thermal mapping

Cartographie thermique véhicule | OCEASOFTCette variation de température peut être liée à plusieurs phénomènes physiques : air chaud qui monte et air froid qui descend, la convection d’air, le système de soufflerie, la ventilation, sans oublier la charge dans le véhicule qui peut présenter une barrière thermique. Ces différentes composantes peuvent donc modifier le flux d’air et provoquer une répartition inégale de la température.

 

Pour étudier ce phénomène d’inhomogénéité, nous réalisons des tests, appelés « Cartographie thermique » ou « Thermal mapping », à vide et en charge, à différentes températures, afin de simuler le comportement de vos produits lors des phases de transport. En effet, le volume et le type de marchandise transporté (liquide, cartons, etc.) influencent également la répartition thermique dans la caisse du véhicule.

 

Comme indiqué dans de nombreux systèmes qualités tels que BPD (Bonnes Pratiques de Distribution) et autres référentiels normatifs, cette cartographie se réalise en positionnant de façon judicieuse plusieurs enregistreurs en fonction du volume de « l’engin de transport » à contrôler, sur un temps déterminé.

 

Les résultats de cette « carte des températures » nous permettent donc de connaître non seulement la stabilité en chaque point, mais également l'homogénéité.

 

Déterminer la position idéale de l'enregistreur de température

Ce test va également nous permettre de déterminer la position idéale de l’enregistreur en fonction des points plus critiques. Par exemple, compte tenu de la fragilité de certains produits (l’insuline, vaccins…), une exposition non contrôlée à une température basse pour un temps plus ou moins variable entraîne une dégradation potentielle. Aussi, nous allons déterminer une température critique à +2°C à ne pas dépasser : il sera alors nécessaire de placer un enregistreur de température au point le plus froid établi lors de la cartographie afin de pouvoir être alerté en cas de franchissement du seuil de +2°C et ainsi de préserver le produit.

 

La cartographie reste indispensable pour la qualification et la maîtrise du comportement thermique dans votre véhicule, et dans la détermination de l’emplacement optimum de votre enregistreur. Bien réalisée, cette étape préalable vous permettra de limiter les risques d’excursion en température et de rester conforme aux exigences règlementaires, vous permettant d’assurer le suivi et la traçabilité de la chaîne du froid durant le transport, en toute tranquillité.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos services de cartographie et d'étalonnage, tant pour vos véhicules que pour vos installations et équipements statiques.

Contactez-nous !

10 avril 2018
Enregisteur de température Bluetooth Emerald pour la surveillance de la chaîne du froid | OCEASOFT
Transport/logistique, Conseils

L’intégrité d’un échantillon est essentielle afin de garantir de bons résultats analytiques. Pour certains échantillons, leur conservation à bonne température peut être un facteur impactant. Un échantillon étant en général analysé ) un autre endroit que son lieu de collecte, le contrôle de la chaîne du froid pendant son transport est l’étape qui comporte le plus de challenges.

 

Comment m’assurer que je pourrai mener une action corrective en temps réel en cas de rupture de la chaîne du froid, afin d’assurer l’intégrité de mon échantillon ?

 

Etude de cas: surveillance d'échantillons alimentaires durant leur transport à température contrôlée

Prenons ici le cas d’une société qui réalise des analyses microbiologiques sur des échantillons alimentaires.

 

Cette société collecte des échantillons chez ses clients et les transporte ensuite jusqu’aux différents laboratoires d’analyse. Les véhicules utilitaires réfrigérés transportent les échantillons emballés pendant des tournées qui peuvent durer une journée maximum. Il faut pouvoir assurer un contrôle de la chaîne du froid à l’intérieur des véhicules car les nombreuses ouvertures de portes entraînent des déperditions caloriques et, avec elles, un risque d’excursion de la température. La solution doit être simple à déployer et à utiliser. Elle doit aussi alerter le chauffeur immédiatement lorsque la température à l’intérieur du véhicule atteint un seuil hors des tolérances qualité.

 

L'enregistreur de température Bluetooth Emerald répond à ce type de problématique. Voici comment l’utiliser dans ce cas précis.

 

Les enregistreurs Emerald sont programmés par le service Qualité de l'entreprise avec un smartphone ou une tablette, via l’application OCEAView, et sont ensuite installés dans les camions.

Surveillance de la chaîne du froid grâce à l'enregistreur de température Bluetooth Emerald | OCEASOFT

 

Avant de partir en tournée, les chauffeurs démarrent les enregistreurs de température Bluetooth Emerald en activant simplement le mode Surveillance de l’application OCEAView installée sur leurs smartphones.

 

Les enregistreurs EMERALD enregistrent les températures pendant toute la durée du transport et alertent en temps réel les chauffeurs sur leurs smartphones en cas de dépassement de seuil. Les smartphones remontent automatiquement les données sur le Cloud à intervalles réguliers grâce à leur connexion 3G/4G. L’ensemble des données et rapports éditables sont accessibles via l’application web OCEAView.

Surveillance de la chaîne du froid grâce à l'enregistreur de température Bluetooth Emerald | OCEASOFT

 

Après leur journée de travail, les chauffeurs désactivent simplement le mode Surveillance depuis leurs smartphones afin de stopper la remontée automatique des données sur le Cloud et l’alerte en temps réel.

Surveillance de la chaîne du froid grâce à l'enregistreur de température Bluetooth Emerald | OCEASOFT

 

Afin d'assurer une surveillance optimale de la température, nous vous conseillons également d'effecuer, au préalable, une cartographie thermique de vos véhicules. Vous trouverez plus d'informations sur le pourquoi et le comment de cette démarche dans cet article :

Lire l'article sur la cartographie thermique des véhicules

02 avril 2018
Cloud Data Storage - OCEASOFT
Conseils

Les sociétés réglementées GxP dans les sciences de la vie et dans l'agroalimentaire ont des besoins spécifiques en matière d'intégrité, de stockage et de conformité des données. Ces entreprises peuvent utiliser différentes méthodes pour consigner et stocker des données; du listing de relevés signé au stockage de données informatiques, en passant par les centres de données multiserveurs. Ces méthodes fastidieuses de stockage de données peuvent rapidement conduire à des erreurs, à des workflows non conformes, à des failles de sécurité et à des pertes de données dues à des pannes d'ordinateurs ou de serveurs.

OCEASOFT a développé des solutions de surveillance qui peuvent non seulement stocker des données sur le serveur physique d'une entreprise, mais aussi les héberger dans le cloud compatible GxP d'Amazon Web Services (OCEACloud), lequel répond aux besoins des régulateurs en garantissant l'intégrité, la reproductibilité et la traçabilité des données utilisées lors de la fabrication, du stockage et de l'expédition de produits cliniques ou commerciaux.

Plusieurs raisons poussent de nombreuses sociétés pharmaceutiques, de biotechnologie, de vaccins, de dispositifs médicaux, de produits alimentaires, et autres sociétés réglementées, à faire appel aux solutions d'OCEASOFT et à l'hébergement des donénes sur le cloud. Notamment :

  1. Le stockage des données sur OCEACloud remplace les dépenses et les ressources initiales telles que la planification, l'achat, l'installation de serveurs et la validation manuelle du système.
  2. Les données dans le domaine physique sont uniquement disponibles et accessibles sur le réseau de l'entreprise. Avec OCEACloud, les utilisateurs peuvent se connecter avec leur identifiant unique pour accéder aux données de n'importe où dans le monde, sur leur smartphone ou tablette, en téléchargeant nos applications mobiles gratuites depuis l'iTunes App Store ou Google Play.
  3. Grâce à une évolutivité infinie, les entreprises peuvent développer le stockage de données à mesure que les besoins de l'entreprise augmentent; regrouper les données des sites de recherche et développement, de fabrication, de stockage et d'expédition en un seul réseau virtuel.

Le stockage des données sur OCEACloud est particulièrement adapté aux entreprises impliquées dans les essais cliniques, lesquelles expédient leurs produits thermosensibles à l'échelle mondiale. Plus besoin d'attendre que le site d'essai clinique ou l'utilisateur final télécharge les données, envoie des fichiers par courrier électronique ou renvoie physiquement l'enregistreur.
Les responsables qualité, les garants de la réglementation et des essais cliniques peuvent visualiser instantanément les données et recevoir des alertes sur leur poste de travail personnel ou sur leur smartphone pour déterminer si une excursion s'est produite et si le médicament peut être administré au patient.

Dans de tels cas, les données en temps réel deviennent impératives. En utilisant nos appareils compatibles avec le cloud, comme notre enregistreur de température à usage unique Atlas, les clients peuvent prendre des décisions basées sur les données et, potentiellement, économiser des milliers de dollars en cas de perte de produit, tout en respectant les normes réglementaires et GxP.

Le Cloud permet également d'agréger les données collectées par les solutions de surveillance mobiles (comme Cobalt ML3) et statiques (comme Cobalt L3). (Regardez notre webinar pour en savoir plus).

 

Temperature monitoring with Atlas single use data logger and data storage on the Cloud
 
Pour en savoir plus sur OCEACloud et comment nous pouvons aider votre entreprise à maintenir sa conformité, sa rentabilité et à répondre à vos besoins de surveillance en temps réel,
Contactez OCEASOFT aujourd'hui !
25 janvier 2018